L’encens et l’Islam

6 mai 2019 0 Par Guillaume
L’encens et l’Islam

 

 

En raison de son parfum frais, l’encens est utilisé dans de nombreuses occasions pour apporter une sensation de propre et une odeur agréable. Dans l’Islam, il est autorisé de faire brûler de l’encens mais ce n’est pas obligatoire. Toutefois, il est interdit d’en faire brûler en y accordant une signification religieuse. Lors des cérémonies religieuses comme la purification de la Kaaba, des bâtonnets d’encens sont brûlés pour maintenir l’air frais et créer une atmosphère agréable pour les pèlerins lors de leurs prières. Dans l’un des hadiths du prophète on découvre que les anges aiment beaucoup les odeurs parfumées, des bâtonnets d’encens sont donc brûlés pour masquer les odeurs désagréables.

 

Dans les ouvrages Radd al-Muhtar, Fatawa-e-‘Alamgiri, al-Hadiqah al-Nadiyyah, il est mentionné qu’il est autorisé de placer des plantes, d’allumer des bougies et de l’encens sur les tombes des Awliya afin d’exprimer dignité et respect.

 

Encens du vendredi :

Lors de la prière du vendredi, Jumu’ah, nombreuses sont les familles musulmanes qui font brûler de l’encens pour créer une atmosphère agréable, mais ce n’est pas autorisé de le faire dans un but religieux, et cela peut se faire n’importe quel jour, pas seulement le vendredi. Certaines personnes considèrent que l’encens fait partie de la tradition (sunna) mais il n’y a aucune preuve que le prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) ait dit quoique ce soit sur le fait de brûler de l’encens un certain jour. Dans le hadith suivant, l’encens est cité :

 

« Quand Ibn ‘Umar fit brûler de l’encens, il fit brûler Al-Uluwwah qui n’était mélangé avec rien d’autre, ou du camphre mélangé avec avec un peu de Al-Uluwwah. Puis il dit : ‘Voici ce que le messager d’Allah [SAW] avait l’habitude de faire brûler’ [Sunan an-Nasa’i] ».

 

Idées reçues sur la façon de se protéger du mal :

Il existe une idée reçue concernant le fait de faire brûler de l’encens pour se protéger des forces maléfiques ou des « djinns ». Dans l’Islam, on ne croit pas que l’encens ait un quelconque pouvoir protecteur contre le mal. On ne croit pas non plus que faire brûler de l’encens permettra d’éloigner les mauvais esprits et les démons. La meilleure chose a faire est de lire le Coran pour maintenir les mauvaises énergies à distance.

 

Le prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) dit :

« Satan fuit la maison où le Surat Al-Baqarah est récité. » (musulman)

 

Le prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) dit également que pour vous protéger des mauvais esprits ou de Satan, vous devriez lire Al-Fatihah ainsi que les trois derniers sourates du Coran.

 

Il n’y a donc rien à propos de l’encens pour se protéger des énergies négatives.

 

Utilisation de l’encens par les femmes dans l’Islam :

Dans l’Islam, l’utilisation de l’encens par les femmes est interdite de plusieurs manières. Il est interdit à une femme de se parfumer avec de l’encens puis d’aller là où d’autres pourraient le sentir.

 

Abu Hurairah raconta ce que le prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) dit :

« Toute femme qui a été parfumée d’encens ne devrait pas assister à  la prière Isha avec nous. » [Sunan an-Nasa’i]

 

Quels encens peuvent être utilisés :

L’Islam interdit l’usage de l’alcool et les encens dont l’alcool fait partie des ingrédients ou du processus de fabrication ne doivent pas être utilisés. Les encens faits avec des produits naturels comme la rose,  le bois de santal, le jasmin, les épices, les agrumes et le musc  peuvent être utilisés par les Musulmans. Les encens arabes sont faits avec des produits naturels et couramment utilisés.

 

Le calambac, ou bois d’oud, est tiré des arbres Aquilaria que l’on trouvent en Inde, en Asie du Sud-Est et est produit souvent utilisés dans les encens arabes. Ce bois peut produire une fragrance incroyable qui dure longtemps. Le bois d’oud ou son huile peuvent être utilisés dans votre maison et son parfum rendra les lieux plus agréables.

 

Un autre ingrédient est le bakhour, des bouts de bois connus sous le nom de « bois d’agar ». Il est souvent utilisé pour fabriquer de l’encens.

 

Comment utiliser le bakhour and le bois d’oud comme encens :

Le bakhour et le bois d’oud sont généralement brûlés avec du charbon ou dans une huile spéciale qui produit une odeur incroyable. Allumez un bout de charbon dans le brûleur et posez de petits morceaux de bakhour sur le charbon brûlant. Si vos gardez vos fenêtres fermées pendant que vous faites brûler ce bois, le parfum restera plus longtemps.

 

De nos jours, il existe de nombreux brûleurs électriques et si vous ne souhaitez pas utiliser de charbon avec cette méthode traditionnelle, vous pouvez vous procurer un brûleur électrique facile à utiliser.

 

Notre marque d’encens s’appelle Dhyana et nous souhaitons partager nos connaissances à propos de l’encens.

creditphoto pixabay.com

Incoming search terms:

  • les bienfaits de l\encens dans l\islam